Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Trio Opus 71 et Romain Descharmes 2017 à Chaillol 1600 - Hautes-Alpes / Foxoo
FranceHautes-Alpes  Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Source : #31727 > Afficher son tableau Foxoo

Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 08/08/17 | Vues : 112


Trio Opus 71 et Romain Descharmes 2017 à Chaillol 1600 / Hautes-Alpes

Cet évènement est passé.  Ne manquez pas le prochain !
Foxoo vous informe dès l'annonce des prochains évènements sur le même thème ou se tenant au même endroit. Inscrivez-vous, c'est gratuit et révocable à tout moment.

> Inscrire une alerte

Evènement passé.

Le samedi 12 août 2017 à Chaillol 1600.

Le violoniste Pierre Fouchenneret est de ces artistes qui impressionnent durablement le public par un engagement et une inspiration d’une intégrité peu commune. Le festival de Chaillol lui a confié une carte blanche pour deux concerts (11.8 et 12.8) aux accents romantiques qu’il donnera avec le Trio op.71, formation à cordes dont il est le leader, rejointe pour la deuxième soirée par le pianiste Romain Descharmes. Deux programmes conçus autour de l’oeuvre de Beethoven qui fait l’objet de leur dernier enregistrement.

Pour ce 2nd acte (12.8), l’épatant pianiste Romain Descharmes vient compléter le trio op.71, ce qui n’a rien d’anodin, ce jeune et talentueux interprète ayant enregistré l’intégrale des « Sonates pour violon et piano » de Beethoven avec Pierre Fouchenneret. C’est justement la 9e sonate du corpus, celle dite « à Kreutzer » qui compose le menu consistant de cette soirée de clôture. Jugée « injouable et inintelligible » par son dédicataire, le violoniste dont le nom passa la postérité car indissociable de cette musique qualifiée de « terrorisme musical » par le Vienne de 1800. Corps à corps débridé entre deux instruments, elle séduisit l’écrivain Tolstoï comme symbole de passion fatale et dévastatrice. A ses côtés, les thèmes immortels du quatuor avec piano op25 de Brahms et son finale virevoltant «alla Zingarese», adoubé par le grand violoniste Joachim, ce dernier mouvement d’une exceptionnelle ampleur évoque avec audace et talent les contrastes typiques de cette musique de l’Est de l’Europe : mélodies languissantes, rythmique effrénée, imitation du cymbalum ou ensorcelante virtuosité qui laissent ses auditeurs sans voix...

http://www.festivaldechaillol.com/evenement/trio-opus-71-et-romain-descharmes/




Débute à 21H00
Eglise du Hameau de Saint Michel de Chaillol, 05 chaillol1600


En savoir plus